Vincent Morel – “L’inscription du support naturel : les textes des expéditions (Ancien et Moyen Empire)”

  •  Description du sujet de thèse (2016-2020) :

Loin des habitats et des nécropoles, surgissent – dans ces espaces géographiques marginaux que sont les déserts – des inscriptions (image, écrit, texte) témoignant du passage d’expéditions ordonnées, en grande partie, par le pouvoir pharaonique. Généralement gravées sur un support naturel monumentalisé, la paroi rocheuse, elles manifestent une forme hybride de discours monumental. Dépassant l’approche traditionnelle consistant à les utiliser pour leur simple aspect référentiel (en tant que source historique notamment), l’étude de cette pratique inscriptionnelle – considérée cette fois pour elle-même – amènera à s’interroger sur les visées de telles performances et mises en texte, tout à la fois privées et royales, en contexte désertique. Dans cet objectif, une approche bipartite associant tout à la fois cotexte (i.e. aspects paléographique, linguistique, textuel ainsi que de “mise en page”) et contexte (i.e. aspects archéologique, matériel et intertextuel – intertextualité locale et générique) permettra un réexamen complet de cette documentation durant la période allant de l’Ancien au Moyen Empire.

Vincent MOREL – collaborateur doctorant (Université de Genève)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.